Quelques difficultés linguistiques et culturelles dans la traduction de «L’Épopée des Trois Royaumes» de Luo Guanzhong

Palabras clave: Herméneutique transliguistique et transculturelle, L'Epopée des Trois Royaumes, langue chinoise, langue française, culture chinoise, culture occidentale, quête, harmonie, transformation, Luo Guanzhong

Resumen

Réflexions rétrospectives sur l’herméneutique translinguistique et transculturelle à travers des difficultés essentielles, d’ordre linguistique et d’ordre culturel, rencontrées au cours de la traduction d’un célèbre roman épique et historique chinois, L’épopée des Trois Royaumes de Luo Guanzhong (1330-1400?), d’une langue maternelle, le chinois, à une langue acquise, le français, deux langues appartenant à deux groupes linguistiques fort éloignés, cet article essaie également d’élucider quelques questions incontournables de la problématique de la traduction en Chine comme en Occident: définition de la traduction selon Steiner, critères d’or de la traduction selon Yan Fu et Qian Zhongshu, rôle et objectif du traducteur selon Proust etc. tout en insistant sur la spécificité de la langue chinoise figurative, ambivalence et polysémie des cultures tant chinoise qu’occidentale, afin d’en dégager quelques pistes ou conseils méthodologiques pour la traduction et de montrer que malgré les multiples difficultés aussi bien sur le plan langagier que sur le plan culturel, la traduction demeure possible, si le traducteur sait saisir le génie des deux langues impliquées dans cette formidable «  alchimie du verbe », et sait transcrire, ou faire revivre, dans sa traduction l’esprit et les sens profonds que contiennent et révèlent l’oeuvre à traduire.

Descargas

La descarga de datos todavía no está disponible.

Citas

Chao-Ying Sun (2004), Essais sur l’Imaginaire chinois. Neuf Chants du Dragon, Paris, Éditions You Feng.

Chaoying Durand-Sun (2019), « Le mythe du Graal dans la légende arthurienne européenne et dans L’Épopée des Trois Royaumes de Luo Guan-zhong à travers sa traduction française », Hermēneus, n.º 21, pp. 107-147, dans: https://revistas.uva.es/index.php/herme neus/article/view/4041. DOI: https://doi.org/10.24197/her.21.201 9.107-147.

Chao-Ying Durand (2020), « La topologie de l’imaginal dans le Yijing Le Livre des Transformations », Georges Bertin et Lauris Guillaud (dir.), Topologies de l’imaginal, Lyon, Éditions du Cosmogone, à paraître.

Chen Lai 陳來 (2017), Les valeurs essentielles de la civilisation chinoise 中華文明的核心價值, Paris, Éditions You Feng.

Demiéville, Paul (dir.) (1962), Anthologie de la poésie chinoise classique, Poésie / Gallimard, Paris.

Luo Guanzhong (2006-2014), L’Épopée des Trois Royaumes (三国演义 Sanguo yanyi), Tome I-V, traduit du chinois et annoté par Chao-Ying Durand-Sun, Postface d’Anna Ghiglione, Paris, Éditions You Feng.

Qian Zhongshu (1994), Hommes, bêtes et démons, traduit du chinois, présenté et annoté par Sun Chao-Ying, Paris, Gallimard.

Qian Zhongshu 錢鍾書散文 (1997), Zhejiang wenyi chubanshe, Hangzhou, Maison d’éditions Arts et Littérature du Zhejiang, pp. 269-272.

Qian Zhongshu (2006), Pensée fidèle suivi de Inspiration, traduit du chinois, présenté et annoté par Sun Chao-Ying, Folio, Paris, Gallimard.

Qian Zhongshu (2012), « Inspiration », dans Nouvelles asiatiques Qian Zhongshu, Rabindranath Tagore, Ryûnosuke Akutagawa, traduit du chinois, présenté et annoté par Sun Chao-Ying, Bibliothèque du voyageur / Folio, Paris. Gallimard.

Shu Shi (2008), Florilège. Comme dix mille sources jaillissantes…, traduit du chinois, présenté et annoté par Chaoying Durand-Sun, Paris, Éditions You Feng.

Steiner, George (1978), Après Babel, Une poétique du dire et de la traduction, traduit de l’anglais par Lucienne Lotringer, Paris, Albin Michel.

Yang Jiang (2014), « Fanyi de jiqiao 翻译的技巧», dans Oeuvres complètes de Yang Jiang. Proses, t. 2, Beijing, Renmin chubanshe (Maison d’éditions du Peuple), voir dans: https://zhuan lan.zhihu.com/p/57455825 (date de consultation: 14/1/2021).
Publicado
28/01/2021
Sección
ARTÍCULOS