Miroirs tendus entre nord et sud : la traduction de Harare North de Brian Chikwava en français et en espagnol

  • Ana Isabel Labra Cenitagoya
  • Maya G. Vinuesa
Palabras clave: Roman africain anglophone, Brian Chikwava, hétéroglossie, fiction de variétés de l’anglais, étrangéité, visibilité du traducteur.

Resumen

Cet article cherche à analyser la traduction du roman Harare North en français ainsi qu’à réfléchir sur les défis que devrait affronter la version espagnole si elle venait à être réalisée. Pour ce faire, tout d’abord, les auteures repèrent dans le texte source la polyphonie de variétés fictives de la langue anglaise représentée à travers les parlers du protagoniste et du reste des personnages — Zimbabwean Pidgin English, broken English, langue normative parlée dans les institutions britanniques et anglais caribéen parlé à Brixton —. Puis, elles analysent les équivalences de ces registres dans le texte cible français et dans un possible texte cible espagnol. Le résultat de cette analyse permet finalement de déterminer le degré d’étrangéité de la version française, qui répondrait à ce que Ricoeur qualifie de « traduction éthique », ainsi que de proposer une traduction en espagnol avec un degré d’étrangéité plus élevé, cohérent avec l’hétéroglossie du texte source.

Descargas

La descarga de datos todavía no está disponible.
Publicado
14/12/2017
Sección
VARIA